Err

| Accueil | Compte | Contact | Blog | 04.50.45.38.63 du mardi au samedi de 10h a 19h |
Votre herboristerie depuis 1983

Quelques précautions à connaître

sur les huiles essentielles

avant de les utiliser.

Les huiles essentielles sont des concentrés de molécules actives, et bien que le sujet soit de plus en plus vulgarisé, il est important de garder à l’esprit que ce ne sont pas des produits anodins, et que leur utilisation doit se faire selon certaines précautions. De manière générale, il est conseillé de toujours demander l’avis d’une personne qualifiée en aromathérapie.

Précautions générales

  • Toujours effectuer un test de tolérance cutanée dans le pli du coude ou l’intérieur des poignets, pendant au moins 48 heures, avant toute utilisation à l’état pur ou dilué sur la peau. Si vous observez une réaction (rougeur, irritation, picotement…), ne pas utiliser.
  • Éviter les HE chez les personnes épileptiques, allergiques, asthmatiques.
  • Ne pas appliquer d’HE pure dans les oreilles, le nez, sur les zones ano-génitales, sur les muqueuses.
  • En cas de projection accidentelle dans les yeux, nettoyer rapidement avec une huile végétale qui va diluer l’HE, diminuer sa toxicité, éviter l’irritation ou la brûlure. Ne surtout pas utiliser d’eaupour ce type de nettoyage, cela ne ferait qu’augmenter l’irritation.
  • En cas d’ingestion accidentelle en grande quantité, ne pas faire vomir, mais absorber plutôt du charbon végétal en poudre dans un peu d’eau, ou une huile végétale pour absorber et diluer l’HE, afin de diminuer la causticité de l’HE.
  • Conserver les HE dans des flacons en verre teintés, à l’abri de la lumière et des gros écarts de température


  • Avant 3 mois : pas d’HE sans avis médical
  • Après 3 mois : certaines HE uniquement par voie cutanée (diluées dans une huile végétale) ou en diffusion atmosphérique
  • De 3 à 6 ans : certaines HE en privilégiant la voie cutanée et la diffusion atmosphérique, en limitant l’utilisation, et en évitant au maximum la voie orale
  • Avant 12 ans : pas d’HE à phénols (ex : thym, origan, sarriette, serpolet, girofle, cannelle, etc…)


Dangers potentiels de certaines HE ou risques en cas de mésusage

Irritation cutanée (irritation, sensation de chaleur, démangeaisons...) : diluer dans une huile végétale

Réactions allergiques : réaliser un test cutané

Dermocausticité (brûlures de la peau et des muqueuses) : diluer fortement dans une huile végétale + limiter l'application à des zones très localisées

Photosensibilisation (irritation, rougeurs, brûlures en cas d'exposition solaire après application) : ne pas s'exposer au soleil pendant au moins 8h après application d'HE photosensibilisante ; appliquer les HE photosensibilisantes de préférence le soir

Hépatotoxicité (effets indésirables au niveau du foie) : ne pas utiliser en cas d'affections du foie (cirrhose, hépatite, insuffisance intolérance au paracétamol

Néphrotoxicité (effets indésirables au niveau du système rénal) : utiliser à faible dose et sur courte durée

Neurotoxicité (effets indésirables au niveau du système neurologique) : contre-indiquées chez les personens épileptiques, enfants de moins de 6 ans, femmes enceintes et allaitantes

Action hormonale (HE ayant une action similaire à la cortisone, aux oestrogènes, ou agissant sur la thyroïde) : éviter en cas de traitements hormonaux et de pathologies hormono-dépendantes

Comment est-il possible d'utiliser les HE ?

VOIE ORALE

Certaines HE peuvent être ingérées, mais cette voie n'est pas la plus sûre(car certaines HE peuvent engendrer des dommages sur des organes) et doit être employée avec précaution, et de préférence, sur les conseils d'une personne qualifiée en aromathérapie.

Certaines HE peuvent être prises pures sous la langue, d'autres doivent impérativement être diluées dans une cuillère d'huile végétale, de miel, ou sur un comprimé neutre.

  • Adultes : 2 gttes 3x/j maximum
  • 12-18ans : 1 gtte 3x/j maximum
  • 6-12ans : 1 gtte 2x/j maximum

Pour les cures longues, ne pas utiliser les doses maximums et respecter des temps de pause :

  • soit 5 jours de prise et 2 jours de pause
  • soit 21 jours de prise et 1 semaine de pause
  • augmenter ces temps de pause si la durée de traitement est de plusieurs mois

VOIE RESPIRATOIRE

ATTENTION cette voie est fortement déconseillée aux personnes asthmatiques

Certaines HE peuvent être utilisées en inhalation :

  • en respirant directement au flacon, ou en disposant quelques gouttes sur un mouchoir
  • en versant 4 à 10 gttes d'HE pure dans un inhalateur ou un bol d'eau chaude (non bouillante!), en se couvrant la tête d'un linge et en respirant profondément ; 5min 2-3x/j pendant 7 jours en cas d'affections respiratoires

Elles peuvent aussi être utilisées en diffusion atmosphérique : placez 10 à 30 gttes dans un diffuseur (de préférence) et respecter les durées de diffusion suivantes :

  • Adultes : 5 à 15 min
  • >6 ans : 5 min maximum
  • <6 ans : 5 min sans l'enfant dans la pièce puis aérer

VOIE CUTANEE

Cette voie est sûre (dans le respect de certaines règles) et permet d'obtenir un effet local/externe ou général/interne (car les HE passent à travers la peau et pénètrent dans la circulation générale donc sont distribuées dans tout l'organisme).

Certaines HE peuvent être appliquées pures sur une zone restreinte, d'autres doivent impérativement être diluées dans une huile végétale si l'application doit se faire sur une zone plus grande ou si l'HE est dermocaustique, photosensibilisante ou irritante.

Dilutions conseillées pour une utilisation en massage :

  • Action rapide/zone restreinte sur une courte durée : 1 ou 2 gttes pures sur l'intérieur des poignets, les plis du coude, le plexus, ou sur la région du/des organe(s) ciblés.
  • Application quotidienne sur une longue durée : dilution de 1 à 3% dans une HV
  • Action plus profonde au niveau circulatoire/lymphatique/musculaire/tendineux/articulaire sur une courte durée : dilution de 5 à 15% dans une HV

Dilutions conseillées pour une utilisation dans le bain : toujours diluer au préalable l'HE dans un dispersant

  • Adultes : 30 gttes + 4 bouchons de dispersant
  • > 6 ans : 10 gttes + 4 bouchons de dispersant

Exemple : Comment réaliser une dilution d'HE à 5% dans une huile végétale ?

Si vous disposez d'un flacon d'huile végétale de 125ml par exemple, il faudra ajouter (5x125)/100 = 6,25ml d'HE.

Or 1ml d'HE = environ 20-30 gttes

Vous devez donc ajouter 6,25x25 = environ 160 gouttes d'HE dans votre flacon de 125ml d'HV.

Précautions pendant la grossesse :

  • Pas d’HE pendant les 3 premiers mois, sauf avis médical contraire
  • Favoriser la voie cutanée
  • Réserver pour un traitement local et de courte durée
  • Éviter l’application sur les ceintures lombaire et abdominale


Précautions chez le bébé à partir de 3 mois :

AUCUNE HUILE ESSENTIELLE AVANT 3 MOIS

A partir de cet âge, il est possible d'utiliser quelques HE (certaines uniquement sur avis médical) mais uniquement :

  • par voie cutanée en les diluant fortement dans une huile végétale (dilution 1 à 5%) : 1 goutte d’HE diluée dans minimum 20 gouttes d’HV, en massage sur le plexus solaire ou la plante des pieds
  • en diffusion lorsque le bébé n'est pas présent dans la pièce : 1 goutte à faire diffuser 5 min maximum puis aérer avant de faire rentrer le bébé dans la pièce


Précautions chez les enfants entre 3 et 12 ans :

A ces âges, il est possible d'utiliser certaines HE (avec ou sans avis médical selon les HE), mais toujours avec prudence :

  • Privilégier la voie cutanée ou la diffusion
  • Dilutions 1 à 7%
  • Pas de diffusion avec l'enfant dans la pièce